Le très haut débit se profile à l’horizon


Les campagnes emailing reposent, pour leur délivrabilité surtout, sur la rapidité des réseaux, c’est-à-dire sur le haut débit comme on l’appelle. Aujourd’hui, avec la démocratisation de la fibre et grâce à des technologies toujours plus fines, on parle même de très haut débit, dit aussi THD pour les initiés. Un article de Silicon nous informe que le chiffre d’affaire du secteur THD devrait doubler d’ici 2017 pour atteindre les 175 milliards d’euros. Aujourd’hui, pratiquement 40% des abonnés haut débit sont équipés de technologies très haut débit. Parmi ces technologies :
  • Le FTTH/B : fibre jusqu’au domicile ou bâtiment
  • FTTx/Docsis : fibre compatible Docsis c’est-à-dire compatible avec des réseaux par câbles coaxial.
  • VDSL : même technique que l’ADSL, mais en amenant de la fibre dans les quartiers qui serait ensuite gérée par des répartiteurs.
La France fait plutôt partie des pays à la traine dans ce domaine avec seulement 3,8 millions de foyers connectés à plus de 30Mbit/s. Plus l’accès aux réseaux très haut débit est simple, plus les téléchargements d’emailing pour les prospects seront aisés. Les problématiques de délivrabilité par rapport au poids des emails ou par rapport à la présence de médias en seront très certainement modifiées.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro