Comment sortir des indésirables ?


Qu’est ce qui est pire que de voir ses emailing atterrir avec les spams après avoir passé tant de temps à préparer sa campagne ? Dans le meilleurs des cas vous vous apercevez de ce problème de délivrabilité lors de tests dans le pire des cas ce sera lors des envois définitifs. Ceci dit dans tous les cas, il faut sortir de cette situation. Premier fautif, l’objet. En effet, un peu trop audacieux avec du vocabulaire trop marketing ou un objet trop long déplaira fortement aux filtres antispam. L’adresse expéditrice est aussi souvent un paramètre qui vient perturber la délivrabilité. L’adresse choisie ne doit pas être issue d’un webmail et doit forcément exister. Il vaut mieux éviter les adresses mail noreply et privilégier une adresse qui vous identifie clairement. Avec l’adresse d’expédition, va le nom de l’expéditeur. Généralement, il s’agit du nom de l’entreprise accompagné du nom et prénom d’un employé ou d’un mot-clé descriptif de l’activité de l’entreprise. Enfin, autre paramètre d’expédition, le nom de domaine. En effet, il est souvent utile de placer des URL de suivi dans un emailing. Il est préférable que ces URL soient sur des noms de domaine personnalisés et relatifs à l’entreprise plutôt que des noms de domaine choisis au hasard. Enfin, vérifiez votre contenu, il est peut-être trop promotionnel et donc rejeté par les filtres antispam. Aussi, il est important de respecter un ratio texte/images. Votre emailing ne peut pas être fait que d’images. Pour vous assurer d'une bonne délivrabilité, choisissez un prestataire emailing qui fera transiter vos campagnes en toute sécurité et dans les meilleures des conditions.
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro