Choisir un meilleur mot de passe


Vous avez plusieurs comptes mail, un identifiant Facebook, un Twitter un autre sur Deezer, et bien évidemment un Mailpro, vous avez plusieurs sessions utilisateurs, une pour l’ordinateur du bureau, une autre sur votre pc personnel… Le problème, c’est qu'il vous faudrait autant de mots de passe que d’identifiants. Or, avec l’avancée du piratage, vous savez certainement qu’il est très facile de craquer votre mot de passe surtout si vous utilisez le même à chaque fois. Oui, mais comment se rappeler de tous les codes confidentiels ? Voici quelques astuces…

Tout d'abord, je vous conseillerai de faire des catégories de mot de passe. Par exemple, le mot de passe pour vous connecter à votre site de vente préféré peut très bien être le nom de votre animal de compagnie. En effet, à part vos informations personnelles (adresse, numéro, etc..) ces sites ne représentent pas de réelles menaces en cas d’intrusion dans votre compte. Par contre, lorsqu’il s’agit d’informations plus sensibles, il est préférable d’opter pour un mot de passe plus robuste.

Dans ce cas-là, votre mot de passe ne doit pas avoir de lien psychosocial avec vous. Par conséquent, le nom du club de foot préféré est à proscrire. Par ailleurs, la robustesse se traduit aussi par des caractères spéciaux : utiliser un « @ » à la place d’un  « a » se révèle plus fiable. La présence de chiffres dans votre mot de passe est quasi obligatoire, un ou deux suffisent, ils rendront le processus de craquage plus difficile. Vous pouvez jouer aussi sur la casse, intégrer des majuscules plutôt qu’un mot qu’avec des minuscules. Enfin, pour quelque chose approchant la perfection, votre mot ne doit pas  être un mot !!!

En fait, ce ne doit pas être un mot du dictionnaire, on préférera gcc9uDT à vOitUre9. Si vous manquez d’inspiration, il existe sur internet des générateurs de mot de passe. Vous pouvez choisir les spécifications : avec ou sans majuscules, caractères spéciaux, chiffres, etc.

Mais la partie la plus difficile consiste à retenir le mot de passe, car il ne sert à rien s’il est écrit sur un post-it, lui-même collé sur votre écran ☺. Vous pouvez utiliser plusieurs moyens mnémotechniques. Voici un exemple :  XeJa5f : Xavier et Jean analysent 5 fichiers (majuscules pour les prénoms, chaque lettre est l’initiale d’un mot) Ce est-ce qu’il me passe par la tête, on peut trouver beaucoup mieux !

Vous pouvez aussi composer un mot de passe avec la première syllabe du prénom de votre mère, suivi de son jour de naissance et de la dernière syllabe de sa ville natale. Ainsi, vous avez un mot de passe qui est relié à une personne que vous connaissez, qui n’est pas un mot du dictionnaire, qui contient au moins un chiffre et que vous pouvez agrémenter d’une majuscule. Finalement, il est plutôt robuste je pense.

Tout ceci se fait naturellement avec l’habitude, j’en suis arrivée à un tel point que je connais par cœur la clé WEP de mon box ADSL, rien qu’avec des petites astuces du genre ;)

Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro