Améliorer la délivrabilité emailing


Comme vous le savez, Mailpro a publié son guide la délivrabilité emailing contenant tous les conseils destinés aux professionnels. Pure360 a fait de même sur son blog il y a quelques temps, via une infographie plutôt intéressante au sujet des meilleurs moyens pour rendre la délivrabilité plus efficace.
On retrouve donc dans cette infographie les principales raisons qui vont font passer pour un spam, les raisons d’un rejet par l’anti-spam, les critères d’évaluation des annonceurs par les FAI et les meilleures preuves de bonne e-réputation.
Cette infographie nous rappelle surtout que la délivrabilité n’est pas juste affaire de routage. Le routage est un critère de délivrabilité, mais d’autres facteurs entrent en jeu. Aucun de ces facteurs n’est à négliger, ils doivent tous être améliorés en parallèle, sinon les défaillances de l’un viendront ternir les améliorations d'un autre.
10 préjugés au sujet de la délivrabilité mis à mal dans le dossier délivrabilité de Mailpro:
1. La délivrabilité est un concept extrêmement simple : faux 2. La délivrabilité c’est juste une question d’envoi : faux 3. Pour ma délivrabilité, le nom de domaine importe peu : faux 4. La délivrabilité n’a rien à voir avec les adresses ip : faux 5. La délivrabilité ne peut pas être impactée par une usurpation d’id : faux 6. Les bounces n’impactent pas la délivrabilité : faux 7. Le header de mon mail n’est pas important : faux 8. ​Il n’y a pas besoin de s’inscrire sur certaines listes avant de commencer à envoyer : faux ​9. Je n’ai pas besoin de faire de veille sur ma délivrabilité : faux 10. La délivrabilité n’a plus de secret : faux
Les commentaires sont clos

UTILISEZ LE NUMÉRO 1 SUISSE DE L’EMAILING, SOLUTION CLOUD POUR PME, MAILPRO!

Mailpro